alternative à la gélatine animale…

gelatine

Ces petites plaques transparentes de gélatine qui nous semblent anodines, savez-vous d’où elle viens ..?

La gélatine est une substance solide translucide, transparente ou légèrement jaune, presque sans goût et sans odeur, obtenue par l’ébullition prolongée de peaux et d’os d’animaux (principalement porc, bœuf, poisson). Elle possède de nombreuses applications dans le domaine culinaire, la médecine, les industries agroalimentaire et pharmaceutique. Il y a pour la cuisine une alternative à la gélatine animale…

L’Agar-Agar…  se présente sous la forme d’une poudre blanche, inodore et sans saveur. Mais sous cette apparente simplicité se dissimule une origine complexe. L’Agar-agar est en effet un mucilage, obtenu à partie de plusieurs algues rouges de l’espèce « Gelidium-cartilagineum ou Gracilaria-confervoïde ». Un mucilage est une substance présente chez certains végétaux, qui gonfle au contact de l’eau et produit une matière gélatineuse. Ces algues sont, lavées, portées à ébullition, refroidies, déshydratées et réduites en poudre. C’est une gélatine, saine et douce (on lui prête une action protectrice pour les intestins), riche en fer et en calcium, facile à utiliser en cuisine, pour remplacer les œufs dans les flans, par exemple.

Il faut 2g d’Agar-agar (1/2 c à café) pour gélifier 1litre de liquide, il suffit de mélanger l’Agar-agar en poudre au liquide froid et de le faire bouillir 1 minute. il peut aussi être ajouté en fin de cuisson d’une confiture, (dissoudre 1/2 c à c par litre de confiture dans 10ml d’eau froide) cela permet de mettre moins de sucre, puisque l’Agar-agar va gélifier la marmelade…

images

Au fil des semaines vous trouverez dans la rubrique: « mes recettes » quelques idées pour utiliser cette alternative à la gélatine animale…

 

1 comment on “alternative à la gélatine animale…Add yours →

  1. quelle bonne idée les ALGUES, BEAUCOUP de variétés existent n’hésitez pas à les utiliser dans tous vos plats .prenons soin de la NATURE et de la MER notre AVENIR EN DEPEND .

Laisser un commentaire